Puisque nous sommes dans la haute saison des festivals et que la deuxième fin de semaine de Tomorrowland commençait aujourd’hui, nous avons pensé que te donner l’historique de ce merveilleux festival qui en fait rêver plus d’un pourrait t’intéresser.

Tomorrowland est né d’une idée un peu folle de Manu et Michiel Beers, deux frères belges, en 2003. En 2004, L’organisateur d’événements de musique électronique néerlandais ID&T (reconnu pour des festivals notoires tels que Mystery LandSensation et Thunderdome) trouvait l’idée des frères complètement géniale et achète 50 % des parts du festival après seulement la première édition.  La première édition du festival que nous connaissons aujourd’hui est organisée en 2005.

2005

Le 14 août 2005, la première édition de Tomorrowland voit le jour laissant la ville de Boom, en Belgique, devenir un véritable conte de fée. Dès le départ, Tomorrowland s’est avéré être un grand spectacle comme aucun autre auparavant grâce à son sens invraisemblable du détail dans un décor irréel, mais il ne s’agissait que du début de cette merveilleuse épopée. Environ 10 000 personnes ont participé à la première édition et ont vécu la magie de Tomorrowland pour la première fois. La programmation de cette première année incluaient déjà plusieurs gros noms de la scène électronique tel que Sven VäthSashaArmin van BuurenJustice et Erol Alkan.

2006

Pour la deuxième édition, le festival prit place au mois de juillet (le 30 juillet plus exactement) . Le bouche-à-oreille devenait de plus en plus fort dans toute la Belgique et avec huit stages et assez d’espace supplémentaire pour y accueillir quinze mille visiteurs ainsi que trois mille personnes à dormir sur le site, la deuxième édition n’était pas seulement plus grande en termes de superficie, mais aussi en expérience magique.

2007

Rapidement, les gens ont commencé à voyager pour venir à ce merveilleux festival. Pour cette troisième édition, des festivaliers venant des Pays-Bas, de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni ont voyagé en Belgique pour vivre l’expérience Tomorrowland. Plus de 20 000 personnes ont été accueillies et pour la première fois, le festival a eu lieu sur 2 jours.

Tomorrowland 2007 (1)

Tomorrowland 2007 (2)

2008

En 2008, la véritable percée de Tomorrowland s’est produite. Le 26 juillet et le 27 juillet 2008, le festival accueillait 50 000 visiteurs dont 15 000 campeurs. Il s’agit d’une première pour un tel festival en Belgique et annonce un futur prospère pour Tomorrowland.

Tomorrowland 2008 (1)

Tomorrowland 2008 (2)

2009

En 2009, Tomorrowland, pour la première fois de son histoire, vend tout ses billets. La présence de Moby à élargit le profil et l’attrait du festival envers les festivaliers.

Tomorrowland 2009 (1)

Tomorrowland 2009 (3)

2010

Pour cette sixième édition, tous les billets sont vendus deux mois auparavant (une première pour le festival). Les billets sont en vente sur le site de Tomorrowland, qui reste inaccessible le jour de vente des billets pour cause de saturation des serveurs hébergeant le site web Tomorrowland. Bonne preuve que le festival c’est taillé une place de choix dans le monde des festivals électroniques. Le festival accueille cent-vingt mille visiteurs. À peu près tous les meilleurs DJ dans le monde sont présents sur la programmation du festival. Des scènes spectaculaires, des terrains de festival vraiment phénoménaux et, enfin, Dreamville, les terrains de camping qui vous font vraiment croire que vous êtes dans un rêve. Au cours de la sixième édition, 25 000 personnes ont passé leurs nuits à Dreamville.

Tomorrowland 2010 (1)

Tomorrowland 2010 (2)

2011 – The Tree of Life

La demande de billets est nettement supérieure comparé aux autres année (le festival a reçu plus de deux millions de demandes au total), donc les organisateurs du festival ont décidé d’y ajouter une troisième journée. Toutes les 180 00 passes pour la fin de semaine complète ont été vendu en moins d’une journée comparativement au reste des billets individuels qui eux se sont écoulés en cinq jours, sauf les billets journaliers du vendredi.

Tomorrowland 2011 (1)

Tomorrowland 2011 (2)

Cassandre Savard